mercredi 17 avril 2013

La grosse tempête d'un shooter avec Ian Lafrenière

  Dans les articles de journaux, j'ai lu que l'agent Ian Lafrenière semble craindre pour sa sécurité, alors je me dis, un instant, il a le droit de porter un gilet par balle, il a droit d'avoir un arme à feu en sa possession et il a ses collègues pour le soutenir. Au lieu de poursuivre Jennifer Pawluck en Cours, il devrait prendre des vacances dans le but de se reposer psychologiquement, eh oui, Ian Lafrenière est vraiment plus sensible qu'on le pense. Je lui recommanderais d'au moins avoir la force d'avouer que ça lui a causé toute un stresse et c'est correct. Ce qu'il faut pour Ian Lafrenière est que plusieurs personnes le fassent raisonner pour dire que ce n'est juste qu'un dessin. Je pense qu'il devrait arrêter de se montrer devant les médias et s'isoler quelque part où personne ne sait qui il est ou qu'il soit à un endroit où n'importe quel individu se fout de cette histoire. Cette histoire est une grosse tempête dans un shooter d'eau. Je n'ai surtout pas le goût de menacer quelqu'un de sensible et à la fois très préjudiciable.



Image prise par Jennifer Pawluck

 Source de la photo: La presse canadienne


Source de la photo: Agence QMI

1 commentaire:

RALPH WOOD a dit…


LE PETIT MONDE SONT TRAITÉ COMME DES VAURIEN !